virtu-desk TECHNOLOGIES DE VIRTUALISATION ET SECURISATION DE L'ENVIRONNEMENT UTILISATEUR

Pourquoi virtualiser ?

5 bonnes raisons pour passer à la virtualisation

Par Systancia

 

Optimisation de l’architecture

 La virtualisation permet d’optimiser et d’accroître considérablement le taux d’utilisation des ressources serveurs et postes de travail nécessaires aux entreprises. L’équation « une application = un serveur » est rendue obsolète.

La gestion dynamique, et non plus statique, des ressources serveurs et applicatives permet de répondre aux besoins de plus en élevés de qualité de service rendue aux utilisateurs.

Réduction des coûts

La virtualisation permet la réduction des coûts de maintenance et des coûts globaux d’exploitation et de possession de l’ordre de 40 à 70% par rapport aux architectures dites standards.

  • Coûts d’acquisition : Les postes n’ont plus besoin d’être aussi performants pour exécuter les applications et l’arrivée d’une nouvelle application plus « gourmande » n’aura pas d’impact sur le matériel. On peut donc prolonger la vie des postes de travail et à terme les remplacer par des terminaux légers plus économiques à l’achat et en maintenance.
  • Coûts énergétiques : la consommation énergétique diminue de 125W à 15W, grâce à une moindre mobilisation des ressources informatiques sur les postes de travail.
  • Coûts de maintenance : la mise en œuvre d’une nouvelle application est transparente par rapport aux applications existantes. Les équipes sont libérées pour d’autres tâches. Les patchs et autres mises à jour sont appliqués dans le Datacenter. La mise à jour est donc instantanée et pour tous au même moment.  De même la capacité à revenir à une version antérieure est immédiate.
  • Coût d’exploitation : pour la plupart des applications, la bande passante est fortement réduite : RDP optimise l’affichage de l’application et véhicule seulement les frappes clavier, clics de souris. La mobilité devient facile à mettre en œuvre au sein de l’entreprise : plus aucune donnée de l’utilisateur ne se trouve attachée à un poste mais disponible par n’importe quel accès dans le Datacenter.

Amélioration de la productivité

La virtualisation grâce aux systèmes intégrés de redondance et de très haute disponibilité, permet d’éliminer les risques d’interruption de services en cas d’arrêts programmés ou inopinés.

Les services (administration, applications, portail Web…) sont doublés. Cette redondance apporte une grande facilité de mise en œuvre de Plan de Continuité d’Activité ou Plan de Reprise d’Activité. En effet, il devient aisé de  répartir les composants d’une architecture redondante sur plusieurs Datacenter et d’assurer une très haute disponibilité des différents services de l’entreprise, même en cas de défaillance de l’un des Datacenters de production.

Réduction de l’impact environnemental

La virtualisation des services applicatifs et postes de travail permet de réduire de manière importante la consommation électrique globale d’une infrastructure de gestion du poste de travail. Le remplacement des postes par des clients légers, la centralisation des serveurs qui permet une optimisation des ressources processeurs et mémoire, contribuent de manière significative à réduire le bilan carbone de cette infrastructure.

Quelques exemples de gains avec un parc de clients légers :

  • Les clients légers consomment 10 fois moins d’électricité qu’un poste standard. Ils dissipent donc moins de chaleur dans les bureaux, et engendre des économies d’énergie et de climatisation substantielles.
  • Totalement silencieux car n’intégrant pas de ventilation, ces équipements ne comportent aucune pièce mécanique en mouvement. Ils proposent ainsi une durée de vie supérieure à 7 ans, ce qui réduit fortement le coût de recyclage de votre parc informatique.
  • Leur configuration réduite simplifie le travail de l’administrateur IT, avec par exemple un remplacement immédiat et facile par l’utilisateur, façon « plug and play ».

Optimisation de la sécurité des données

Par la centralisation des ressources applicatives au sein du Datacenter, la virtualisation contribue à sécuriser l’accès et l’usage des données de l’entreprise. Il est en effet beaucoup plus simple de contrôler l’accès aux données lorsqu’elles sont regroupées en un lieu, que lorsqu’elles sont réparties sur l’ensemble des sites de l’entreprise.

L’accès aux applications et postes de travail se fait par déport d’écran. De cette manière il est aisé pour l’administrateur, par la console d’administration, d’autoriser ou interdire le transport de fichiers de données sur le réseau.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire