virtu-desk VIRTU-DESK - Technologies de virtualisation et sécurisation de l'environnement utilisateurs.

Microsoft prépare l’arrivée du protocole HTTP/2

Actu par  fmillot         Actu le  14/10/2014 à 12:16        Actu dans  Divers

 

Le protocole HTTP a plus de 20 ans et se prépare à une évolution majeure : le HTTP/2, appelé à remplacer l’actuel HTTP/1.x. Microsoft annonce déjà le support du protocole dans la Technical Preview de Windows et donc dans Internet Explorer 12.

Http    

Le protocole HTTP que nous connaissons devrait être amené à changer prochainement. Il date de plus de 20 ans et sa dernière version en date, HTTP 1.1, est utilisée depuis 1999. Entre temps, les nouveaux modes de consommation de l’internet que nous connaissons et la multiplication des terminaux, mobiles notamment, ont un impact non négligeable sur le Web.

C’est pourquoi l’IETF travaille sur une nouvelle version du protocole HTTP qui, à défaut de s’appeler HTTP 2.0, est d’ores et déjà connue sous le nom de HTTP/2. 

Microsoft a longtemps cherché à être en pointe sur le sujet. Si sa proposition pour HTTP/2 n’a pas convaincu, les travaux de Google sur le protocole SPDY en 2012 ont quant à eux séduit, forçant l’éditeur à suivre le mouvement. Mais cela n’a pas suffi à le décourager : HTTP/2 est déjà intégré dans Internet Explorer en version 12 que l’on peut tester dans la Technical Preview de Windows 10. 

Les avantages du HTTP/2

L’IETF a repris à son compte les travaux de Google sur le SPDY pour les retravailler et les rendre fonctionnels à grande échelle. Quelle que soit la technologie, les objectifs sont surtout de rendre le protocole réseau le plus efficace possible en tenant compte des connexions et des appareils d’aujourd’hui pour le chargement d’une page Web. 

L’objectif général est donc d’accélérer les temps de chargement des contenus Web. Pour cela, la méthode qui sera utilisée devra être plus dynamique. On parle notamment de « multiplexage des connexions TCP ». C’est-à-dire que les requêtes envoyées lors du chargement d’une page Web ne le seront plus de manière séquentielle comme actuellement, mais simultanée en exploitant toute la bande passante disponible. Ainsi, il ne sera plus nécessaire d’attendre qu’une requête soit validée par un serveur distant pour envoyer la deuxième requête. Mais Microsoft veut aller encore plus loin en permettant ce « multiplexage » avec différents hôtes, encore une fois de manière simultanée. 

L’avantage du protocole HTTP/2 est d’être interopérable avec HTTP/1.1. Ce qui devrait faciliter l’adoption, notamment pour les développeurs qui conserveront les mêmes API mais devront changer les bibliothèques de fonctions HTTP/1.1 par une bibliothèque HTTP/2 pour assurer la compatibilité. 

Le futur nouveau protocole ne se résume pas à une simple accélération du temps de chargement. Il aurait également la capacité de moins surcharger l’architecture d’Internet, mais aussi de faciliter le chiffrement des échanges. Pour les réseaux mobiles, HTTP/2 permettra de regrouper les échanges avec un serveur au sein d’une même connexion TCP, évitant ainsi la surcharge voire la congestion d’un réseau. 

Avec Chrome et Firefox

Pour le moment, l'Internet Explorer de la version technique de Windows 10 prend uniquement en charge les connexions sécurisées par TLS (sur lequel repose le chiffrement SSL). Chrome, qui propose le support expérimental, et Firefox, dans la version 34, sont également sur les rangs pour être à jour sur cette technologie.

Source de ce document sur ce lien