virtu-desk VIRTU-DESK - Technologies de virtualisation et sécurisation de l'environnement utilisateurs.

Citrix et Nvidia poussent la virtualisation GPU pour booster le VDI

Actu par  fmillot         Actu le  19/04/2014 à 22:51        Actu dans  La virtualisation du poste

 

Citrix et Nvidia ont travaillé de concert pour améliorer le déploiement de postes VDI grâce à un meilleur support de la virtualisation GPU.

En direct de Los Angeles - Lors de la keynote de cette édition 2013 de Synergy à Los Angeles, Mark Templeton, CEO de Citrix, avait un invité vedette avec Jen-Hsun Huang, CEO et cofondateur de Nvidia. Les deux entreprises travaillent en effet de concert pour accélérer l'affichage graphique et le rendu 3D dans les postes de travail virtualisés, et exploiter plus de machines virtuelles par GPU. Mercredi, le dirigeant de Nvidia a annoncé des améliorations de sa technologie VGX qui virtualise le GPU pour en faire une ressource partagée avec les processeurs et la mémoire disponible dans les serveurs. Les améliorations apportées à la technologie de virtualisation de Nvidia sont destinées à transformer l'usage des processeurs graphiques dans les datacenters pour accélérer le déploiement des postes de travail virtualisés.

Auparavant limitée à une seule machine virtuelle par carte graphique, la technologie VGX monte en puissance et supporte plusieurs bureaux virtuels. La carte graphique Nvidia K1, qui a quatre processeurs graphiques et 16 Go de mémoire DDR3, sera en mesure de supporter jusqu'à 32 machines virtuelles simultanément. La carte Grid K2, qui dispose quant à elle de deux processeurs graphiques et 8 Go de mémoire GDDR5, sera en mesure de prendre en charge jusqu'à huit machines virtuelles. Ces machines virtuelles pourront en outre exploiter le support natif de DirectX 11 pour booster les performances multimédias. « Le transport d'un pixel n'importe où dans le monde est plus facile qu'une base de données » a souligné le CEO de Nvidia.

Kepler, une puce conçue dés l'origine pour la virtualisation


Ces processeurs graphiques sont basés sur Kepler la dernière architecture de Nvidia et possèdent des unités indépendantes dédiées à la gestion de la mémoire et des threads pour accélérer le déploiement de poste VDI. La technologie VGX permet aux GPU de passer les cycles CPU pour déployer et gérer directement les machines virtuelles et d'optimiser l'usage des GPU pour la virtualisation comme on le fait déjà pour les serveurs. «  Des GPU virtuels dans des VM de type workstation » a indiqué M. Huang



Le CEO de Nvidia a présenté un exemple de rendu 3D réalisé à distance à l'aide de la technologie VGX.

La virtualisation, qui permet une utilisation plus efficace des ressources du serveur dans un environnement de calcul distribué, et les GPU pourraient aider à réduire les factures d'électricité grâce à un déploiement plus rapide des postes de travail virtuels. Les GPU sont considérés comme plus rapides que les processeurs dans certains cas, et sont utilisés dans certains des ordinateurs les plus rapides du monde pour les calculs complexes, ainsi que par les navigateurs web pour accélérer le rendu des pages. La virtualisation des processeurs graphiques pourrait permettre de fournir des services de jeux 3D en ligne et apporter des ressources de calcul à des utilisateurs distants.

Citrix a pris de l'avance avec Nvidia


Citrix a travaillé de concert avec Nvidia sur la question de la virtualisation GPU pour améliorer le support au niveau hyperviseur, pilote et matériel, nous a expliqué Bob Schultz  vice-président en charge de l'activité enterprise desktop and applications chez Citrix. Pour l'instant ces améliorations VGX ne fonctionnent qu'avec les produits Xen (XenServer et XenApp) mais Nvidia espère apporter les mêmes améliorations VGX aux technologies de virtualisation de VMware et Microsoft. Bob Schultz s'est félicité de la collaboration technique avec Nvidia et de l'avance de Citrix dans ce domaine tout en pointant avec finesse le retard de VMware.

Les processeurs graphiques de Nvidia et AMD sont déjà utilisés pour la virtualisation, par les plates-formes serveur de Dell, Hewlett-Packard et IBM conçus pour les environnements HyperScale. Mais le nombre de sessions VDI était encore limité par une mauvaise exploitation des ressources auxquelles la virtualisation des GPU devrait remédier. Cette mise à jour de VGX pour Xen va permettre de déployer plus de postes de travail virtuels Windows 7 et les utilisateurs seront en mesure d'exécuter plus d'applications dans chaque session. La virtualisation est un élément clef dans la prestation de services cloud computing via GPU, mais les améliorations apportées à VGX pourraient accélérer les choses dans ce domaine.

Des serveurs équipés de cartes Grid GPU


Nvidia propose une série de produits pour serveurs avec ses cartes graphiques Grid. La firme propose en complément le Grid Visual Computing Appliance (VCA), qui assure la cohérence des traitements côté serveur d'applications multimédias et pour la livraison de sessions VDI  sur des clients légers, des PC ou des tablettes depuis le cloud. La société a également conclu un partenariat avec les IBM et Dell pour proposer des serveurs équipés de ses Grid GPU. Nvidia a également annoncé que Cisco va commencer à expédier son serveur Grid VGX baptisé VGX UCS C240 M3 partir de ce mois aux États-Unis. Tous ces serveurs doivent faire  face à différents types de charges de travail et les GPU ont encore besoin des processeurs pour fonctionner dans les environnements informatiques distribués. Les instructions envoyées aux GPU sont en fait canalisées dans des tunnels via les CPU.



Nvidia et AMD désignent de puces et ont établi des normes ouvertes (CUDA et OpenCL) pour rendre plus accessibles les ressources des GPU. La fondation HSA (Heterogeneous System Architecture) mise en place par AMD vise ainsi à définir une norme commune pour la mémoire unifiée (HUMA), accessible à tous les types de processeurs. Attendue l'année prochaine, la prochaine génération de puce graphique Nvidia, connue sous le nom de code Maxwell, devrait partager la mémoire disponible entre GPU et CPU.

Source de ce document sur ce lien