virtu-desk VIRTU-DESK - Technologies de virtualisation et sécurisation de l'environnement utilisateurs.

Quelques mots sur les solutions hyper-convergentes

Les solutions hyper-convergentes sont l’aboutissement de l’évolution des architectures systèmes de ces dernières années.

Depuis un peu plus de 4 ans, les axes de réflexion des constructeurs, concernant l’évolution des architectures, étaient les suivants :

  • Simplifier les interactions entre les différents composants actifs de l’infrastructure, tels que les serveurs, le stockage et le réseau au travers de logiciels d’administration, de logiciel d’automatisation et de contrats de services spécifiques permettant d’unifier les accès au support
  • Simplifier la gestion de l’interopérabilité entre les différentes couches

Les infrastructures convergées traditionnelles de type Vblock (VCE), FlexPod (Cisco-Netapp), PureFlex (IBM), vStart (Dell) ou BladeSystem Matrix (HP)… ont donc vues le jour.

Ces solutions nécessitent une intégration assez rigide, coûteuse côté logiciel et service, avant que les gains opérationnels se profilent. Les composants stockage, serveur et réseau sont toujours séparés, rendant infrastructure sous-jacente non convergée. En conséquence, il n’y pas d’intelligence partagée qui relie les processus coté système et stockage de façon native.

Les infrastructures hyper-convergées apportent la touche finale à cette évolution. Implémentées depuis des années dans les Datacenters des géants du web, elles n’ont plus besoin d’une intégration logicielle complexe, ou d’un contrat de service couteux pour fédérer les différents composants.

Des serveurs x86, appelés « nœuds », intègrent les serveurs, le réseau et les contrôleurs de stockage qui sont virtualisés et préinstallés en usine. Ces « nœuds » sont reliés entre eux via un réseau Ethernet standard.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire