virtu-desk VIRTU-DESK - Technologies de virtualisation et sécurisation de l'environnement utilisateurs.

Liquidware Labs & 2015 – L’année de la renaissance pour le « SBC »…

Par Le lundi, 29 décembre 2014 0

Dans Virtualisation d'applications

 

Comme le souligne un article de Jason Smith, Directeur produits chez Liquidware Labs, sur le « vmblog.com », 2014 tire à sa fin et qu'elles peuvent bien être les prévisions concernant la virtualisation du poste de travail pour la prochaine année ?

Même s’il est vrai que le marché du bureau virtuel est en pleine croissance, se dirige t’on vers une influence plutôt « VDI » ou plutôt « SBC » (Server Based Computing) ?

Retour en force du SBC en 2015?

« VMware » a annoncé son arrivée sur le marché du SBC avec un support officiel de Microsoft R.D.S.H (Remote Desktop Session Host, voir ce billet) pour la gestion des bureaux et des applications dans sa dernière version Horizon 6. « Citrix », qui domine ce marché depuis plus de deux décennies avec plus de 100 millions de postes de travail XenApp dans le monde, ne compte pas s’en arrêter là. La preuve en est avec le lancement en janvier dernier de « XenApp 2ème génération » (abandon de IMA au profit d'une architecture FMA), qui apporte des amélioration significatives dans sa version 7.5. Je rajouterais pour ma part, la montée en puissance de l’outsider « Systancia », qui va très certainement, début 2015, annoncer sa nouvelle version « AppliDis 5.0 » (un scoop peut être Innocent) et qui promet de prendre quelques parts de marché à ces trois géants que sont Citrix, Microsoft et VMware.

Pour rappel en deux mots, le SBC est une technologie qui permet à des utilisateurs de se connecter à un serveur Windows, en mode déport d’affichage (protocoles RDP, HDX, etc...) afin d’exécuter des applications. Quelques solutions du marché : XenApp chez Citrix, RDS/H chez Microsoft, AppliDis chez Systancia et maintenant Horizon 6 chez VMware.

Je rejoins donc l’avis de Jason sur le fait que les sociétés vont, en 2015, porter énormément d’attention à SBC pour leurs choix architecturaux. Après tout, on sait déjà parfaitement publier des applications et des bureaux partagés en mode SBC à partir d’un Datacenter ou à partir de services Cloud, et ce, de manière fiable, alors en faut il plus ? Et bien, VMware enfonce le couteau pour bien montrer son envie d’aller vers cette technologie avec l’acquisition de « CloudVolumes » (depuis rebaptisé « App Volumes »). Liquidware Labs  montre lui aussi son intérêt et son soutient aux environnements SBC avec sa technologie « FlexApp », implémentée dans « ProfileUnity » qui passe d’ailleurs en version BETA pour les environnements RDSH et XenApp.

La fusion de toutes ces technologies répond donc parfaitement aux besoins de « Delivery » d’applications. On garde la souplesse du VDI tout en réduisant le nombre de serveurs SBC et, de manière plus significative, les espaces de stockage dont la taille est bien plus importante en VDI.

Alors, oui Jason, le SBC n’est pas mort et ce n’est ni prétentieux, ni de la folie que de penser que 2015 sera encore un très bon millésime pour les infrastructures SBC, Clin d'œil.

  • 8 votes. Moyenne 5 sur 5.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire