virtu-desk VIRTU-DESK - Technologies de virtualisation et sécurisation de l'environnement utilisateurs.

Turbo.net - Packager et isoler les applications dans des « conteneurs »

Par Le dimanche, 05 novembre 2017 0

Dans Virtualisation d'applications

Turbo vous permet de regrouper les applications et leurs dépendances dans un environnement virtuel, léger et isolé appelé « conteneur ».

Logo turbo net

Les applications conteneurisées peuvent ensuite être exécutées sur n'importe quelle machine Windows sur laquelle Turbo est installé (Windows XP, Vista, 7, 8 et 10 et Windows Server 2008 R2, 2012 et 2016), quelle que soit l'infrastructure sous-jacente. Cela élimine les installations, les conflits, les ruptures et les dépendances manquantes.

Les conteneurs turbo sont construits au-dessus du Turbo Virtual Machine Engine (SVM), un moteur de virtualisation d'application qui fournit une implémentation des API du système d'exploitation, y compris les sous-systèmes de fichiers, registre, processus, réseaux et threads. Les applications exécutées dans la machine virtuelle Turbo interagissent avec un système de fichiers, un registre, un réseau et un environnement de processus virtualisés fournis par le SVM, plutôt que directement avec le système d'exploitation du périphérique hôte.

L'image ci-dessous illustre comment le SVM est isolé de l'environnement hôte.

Turbo net isolation

La machine virtuelle Turbo est requise pour implémenter la conteneurisation sur la plate-forme Windows, car le système d'exploitation sous-jacent ne fournit pas de primitives de conteneurisation appropriées. Autrement dit, Turbo VM joue le même rôle pour les conteneurs Turbo que LXC pour les conteneurs Docker.

Contrairement aux systèmes de virtualisation matériels tels que Microsoft Virtual PC et VMware Workstation, ou aux systèmes d'hyperviseurs tels que Microsoft Hyper-V ou VMware ESX, Turbo VM fonctionne sur la base de la pile d'exécution et virtualise les fonctionnalités spécifiques du système d'exploitation requises pour l'exécution des applications. Cela permet aux applications virtualisées de fonctionner efficacement, avec les mêmes caractéristiques de performances que les exécutables natifs.

Le choix des conteneurs Turbo sur les systèmes de virtualisation présente plusieurs avantages :

  • Performances optimales : Les conteneurs turbo fonctionnent à la même vitesse que les applications exécutées de manière native sur le matériel hôte, avec un encombrement mémoire minimal. En revanche, les applications exécutées dans des machines virtuelles (VMs) connaissent des ralentissements significatifs et imposent une empreinte mémoire importante en raison de la nécessité d'exécuter plusieurs instances d'un système d'exploitation de base.
  • Réduction drastique de la taille de l'environnement virtuel : les conteneurs Turbo nécessitent une empreinte proportionnelle à la taille de l'application virtualisée, des données et des composants inclus. En conséquence, les conteneurs Turbo sont suffisamment petits pour être téléchargés rapidement par les utilisateurs finaux. Une machine virtuelle (VM) requière une image complète du système d'exploitation hôte, y compris de nombreux sous-systèmes de base déjà présents sur le périphérique de l'utilisateur final. Chaque machine virtuelle peut occuper plusieurs giga-octets de stockage.
  • Densité de l'application : Vous pouvez exécuter plusieurs environnements Turbo simultanés par processeur contrairement à un environnement classique de machines virtuelles (VMs) qui nécessite beaucoup plus de ressources et limite le nombre d'instances simultanées par processeur.
  • Coûts de licence réduits : Turbo n'exige pas l'achat de licences de système d'exploitation (OS) distinctes pour utiliser un conteneur. Les VMs necessitent un système d'exploitation hôte pour fonctionner, ce qui peut imposer des coûts et des restrictions de licence supplémentaires.
  • Implémentation en mode utilisateur : Le moteur de virtualisation de l'application Turbo est entièrement implémenté en mode utilisateur et ne nécessite pas de privilège administratif.

Turbo et App Virtualisation

La plate-forme Turbo comprend à la fois un moteur de virtualisation d'applications et un moteur de conteneurisation. L'implémentation du conteneur Turbo est construite au-dessus du moteur de virtualisation d'applications Turbo (généralement appelé « virtualisation d'applications »), mais inclut de nombreux composants supplémentaires.

L'outil de virtualisation d'applications traditionnel de Turbo s'appelle Turbo Studio . Comme d'autres systèmes de virtualisation d'applications, Turbo Studio est basé sur un modèle « statique » de configuration d'applications virtuelles. L'état de la machine virtuelle est créé en capturant des snapshots d'un système physique (ou physique virtuel). Ceci est similaire aux processus utilisés par d'autres produits de cette catégorie tels que Microsoft App-V et VMware ThinApp. Un inconvénient majeur de cette approche est la nécessité d'avoir une machine physique ou virtuelle propre à utiliser comme cible pour le « séquençage » (App-V) ou la « capture » (ThinApp).

Les conteneurs turbo offrent un modèle de configuration « dynamique ». L'utilisateur reçoit une image de base propre (ou une image de base créée en combinant un ensemble d'images source préconfigurées) et installe, configure et exécute des applications dans ce conteneur. Le modèle de conteneur offre un avantage significatif par rapport au modèle de virtualisation d'application traditionnel en ce sens qu'une machine propre n'est pas requise pour créer des environnements virtuels. Les conteneurs turbo sont très légers et peuvent être très rapidement instanciés, validés et partagés vers le concentrateur sur le Web.

En outre, les conteneurs prennent en charge des concepts tels que commit, push / pull et rollback, ce qui permet de capturer l'état du conteneur à des moments précis et de le partager avec des collaborateurs. Turbo prend également en charge une primitive puissante unique, appelée « continuation », qui permet de déplacer l'état du conteneur d'exécution entre les périphériques. « Continuation » est liée à un identifiant d'état qui est une valeur de hachage calculée à partir de l'état dynamique d'un conteneur.

Le système de conteneurisation Turbo comprend :

  • Turbo Command Processor : La commande turbo console fournit une interface de ligne de commande pour les opérations de conteneur standard, telles que la création, l'arrêt, la validation et la transmission de conteneurs.
  • TurboScript : TurboScript est un langage de script qui prend en charge l'automatisation des tâches de création et de maintenance des conteneurs. TurboScript supporte toutes les options de la ligne de commande ainsi que les primitives d'ordre supérieur telles que l'utilisation, la possibilité de modifier
  • SpoonDB : SpoonDB est un système de stockage dédupliqué optimisé pour prendre en charge le stockage, la gestion des versions, la restauration et la transaction delta de l'état des conteneurs et des images. Turbo utilise un nouveau protocole de synchronisation différentielle qui prend en charge la synchronisation rapide sur des réseaux étendus tels qu'Internet.
  • Turbo Hub : Le Turbo Hub est un référentiel de conteneur en ligne qui permet de partager facilement des conteneurs avec des collaborateurs. Le Turbo Hub assure également la synchronisation de l'état du conteneur, permettant la poursuite de l'exécution du conteneur sur différents périphériques.

En outre, la machine virtuelle Turbo a été considérablement améliorée pour prendre en charge les primitives supplémentaires requises par le moteur de conteneurisation. L'empreinte de compatibilité des applications de Turbo a été étendue pour prendre en charge des applications serveur supplémentaires.

En quoi Turbo est-il différent d'App-V ou de ThinApp ?

Turbo fournit un moteur de virtualisation d'application et des outils associés, tout comme App-V et ThinApp. Cependant, les implémentations sous-jacentes entre les trois systèmes sont très différentes. Par exemple, App-V utilise des pilotes de périphérique (et nécessite donc des privilèges d'administration sur le bureau) et nécessite une infrastructure de backend supplémentaire, telle qu'Active Directory et SQL Server. ThinApp est une implémentation en mode utilisateur mais diffère dans de nombreux détails ayant une incidence sur la couverture de compatibilité et les modes de livraison disponibles. App-V et ThinApp requièrent toutes deux un « séquençage » ou une « capture » des configurations sur une machine propre afin de créer des paquets d'environnement virtuel.

Les solutions Microsoft App-V et VMware ThinApp n'offrent pas un système de conteneurisation prenant en charge les primitives de conteneur essentielles telles que le stockage d'image, le versionning, l'annulation, la virtualisation de réseau ou la liaison de conteneur. Les moteurs de virtualisation d'applications partagent certaines caractéristiques communes aux conteneurs, comme la possibilité d'exécuter un logiciel dans un espace de noms isolé du périphérique hôte. La conteneurisation quant à elle requière des composants supplémentaires, tels que le système de stockage de conteneur, le processeur de commandes, le moteur de script et le concentrateur. Ces fonctionnalités supplémentaires du moteur de virtualisation des applications principales permettent de prendre en charge la configuration dynamique des packages d'applications.

Intégration dans les environnements de publications d’applications

Les solutions de publications d’applications du marché (Systancia AppliDis Fusion 5, Parallels RAS, etc...) peuvent directement s’intégrer à Turbo.net pour offrir un provisionnement des applications directement de la plateforme Turbo.net vers n’importe quel serveur d'une ferme. La gestion de la publication aux utilisateurs se fera nativement au travers de la console d’administration de la solution de virtualisation.

De cette manière, les solutions de publications vont encore pouvoir simplifier la distribution d'applications et de postes de travail. Entièrement transparentes pour l'administrateur et sans aucune configuration supplémentaire nécessaire, les applications de la plateforme Turbo.net seront disponibles pour être distribuées comme toute autre application déjà installée dans la ferme.

Certaines applications ne sont pas conçues pour être publiées. Turbo.net, couplé à la solution de virtualisation d’applications permettra de dépasser ces limites : une application en cours d'exécution ne pourra pas détecter qu'une autre instance est déjà en cours sur l'ordinateur. La conteneurisation d'applications permet aux administrateurs d'exécuter différentes versions de la même application sur le même serveur.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'éditeur.

  • 11 votes. Moyenne 5 sur 5.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire