virtu-desk VIRTU-DESK - Technologies de virtualisation et sécurisation de l'environnement utilisateurs.

Windows 2003 Server va s’éteindre sans feu et sans artifice ce 14 juillet 2015…

Par Le dimanche, 01 mars 2015 0

Dans Divers

 

La date fatidique se rapproche et les incidences directes de cette fin de support de Windows Server 2003 ne seront pas sans impacts pour toutes les infrastructures qui hébergent des applications et bureaux partagés en environnement centralisé de type SBC…

Il y aurait aujourd’hui encore plus de 800.000 serveurs en France qui implémenteraient Windows 2003 Server et l’on estime à 80 % le nombre de clients qui n’auraient pas encore migré à cause de leur parc applicatif. Mais la contrainte d’une telle migration est double. Elle implique de nombreux changements en matière de Software mais également au niveau des matériels.

L’accompagnement vers un changement d’infrastructure pérenne, va se décomposer en 4 étapes :

  1. Audit : un inventaire des différentes applications et solutions encore existantes sous Windows Server 2003 pour déterminer le chemin de migration.
  2. Evaluation & remédiation d’applications : tests et évaluations de l’ensemble des applications existantes pour vérifier leur compatibilité avec le nouvel environnement.
  3. Définition de l’architecture : définition de la solution cible et de la stratégie pour la mise en place du chemin de migration.
  4. Planning de migration : la proposition d’un planning précis avec la possibilité de migrer vers des solutions telles que le Cloud privé ou public.

Retrouvez cet événement sur le site de Microsoft

Quand migrer rime avec opportunité...

Le responsable de l’offre Server chez Microsoft France, Tarik LAHLOU, disait dans une interview (voir dans la vidéo ci-dessous) « La fin de support Windows Server 2003 ne doit pas être une migration pour une migration, mais une opportunité pour tous les clients de repenser leur infrastructure et de déployer de nouvelles solutions ».  Il est vrai que les nouvelles offres basées sur Windows Server 2012 ont de multiples avantages à faire valoir. Denis MONTILLET, Enterprise Marketing Manager chez Dell France répondait à Tarik et rappelait que le changement d’un nouveau système d’exploitation était aussi le moment idéal pour penser à rafraîchir son matériel. « Il ne faut pas travailler que sur le software mais il faut également envisager le hardware. Si on met à jour toute la partie software, le hardware risque à un moment de ne plus pouvoir le supporter et devenir alors une source de pannes et de pertes de performances ».

  • 12 votes. Moyenne 5 sur 5.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire